Fiches pratiques

    Les contrats d'assurance en cas de décès répondent au besoin d'assurer l'avenir de ses proches. La garantie permet de couvrir le décès prématuré.

    Fonctionnement

    Les contrats d’assurance en cas de décès
    L'assureur s'engage moyennant le paiement d'une prime unique ou périodique, à verser au bénéficiaire désigné dans la police, un capital ou une rente si l'assuré vient à disparaître avant le terme du contrat. Il existe deux principaux types de contrats en cas de décès:

    L’assurance temporaire décès

    La temporaire décès permet de couvrir le risque de décès de l'assuré pendant une durée déterminée. La souscription de cette assurance est le plus souvent exigée par des établissements de crédit afin de garantir le décès lié à la personne de l'emprunteur.

    L’assurance vie entière

    L’assurance vie entière se distingue de la temporaire décès. Dans cette garantie, l'assureur couvre le risque de décès de l'assuré quelle que soit sa date de survenance. La mort étant une fatalité, son engagement est certain, il paiera des prestations. Seule la date de survenance du sinistre demeure aléatoire.

    Autres informations complémentaires

    Il est important de noter que le contrat d’assurance en cas de décès peut être souscrit par l’assuré lui-même ou par un tiers. Cependant, si l’assuré n’a pas donné son consentement par écrit avec indication du capital ou de la rente initialement garanti, le contrat est réputé comme nul.